Résilient

Un sol résilient est composé de matériaux offrant une plus grande souplesse que les sols durs. Ces matériaux soumis à une pression appliquée à la surface ont la propriété, appelée justement résilience, de se déformer de manière souple jusqu’à retrouver leur forme initiale une fois la contrainte externe éliminée. Cette catégorie comprend également les revêtements de sol en caoutchouc.
Il s’agit un matériau largement utilisé pour les bâtiments publics, tels que les écoles et les hôpitaux, en raison de ses caractéristiques et des couleurs disponibles.

Dans les environnements où des niveaux particuliers d’isolation acoustique ou thermique sont requis, les sols intérieurs traditionnels formés d’une chape et d’une couche d’usure ou de piétinement peuvent être insuffisants, il est alors nécessaire de recourir à des techniques spéciales telles que l’utilisation de sols résilients.
De plus, ils sont équipés d’une couche de revêtement en matériau résilient, capable de transformer la majeure partie de l’énergie mécanique générée par le piétinement ou par l’impact d’objets en énergie thermique. Ils fournissent donc un bon niveau de pouvoir isolant aux bruits de piétinement.
La pose de ces revêtements doit être réalisée sur une chape sèche, parfaitement lisse et nivelée par un lissage. Autrement, en raison de la souplesse et de l’épaisseur réduite des matériaux utilisés, toutes les imperfections du support seraient reproduites à la surface du revêtement.